Le cercle des huîtres c'est avant tout un projet de famille !

Une production conchylicole sur l'étang de Thau

Après avoir sillonné le monde à travers nos expériences professionnelles en aquaculture et agriculture, la découverte du Bassin de Thau et de sa production conchylicole en particulier, nous a fait poser nos valises à Bouzigues et nous lancer dans l’aventure ostréicole.

Le choix s’est vite imposé à nous ; ce mas à taille humaine, sa situation, son mode de production artisanal et visant une qualité d’huîtres supérieure, nous a séduit.

De plus, l’élevage des huîtres n’émet presque pas de gaz à effets de serre, il ne consomme pas d’eau de forages, ni d’engrais ni de nourriture. Une production respectueuse de l’environnement !

Il faut dire aussi que nous aimons l’AVENTURE !

Technique de production.

Nous sommes sur la Lagune de Thau, un oasis de vie lié à la Méditerranée ; l’absence de grandes marées a fait naître au début du XXème siècle un mode de production sur « tables », des structures métalliques ancrées sur le sédiment. Il en existe 2500 sur l’étang pour environ 450 producteurs.

Les huîtres sont suspendues à ces structures, collées sur des cordes ou disposées dans des casiers.

Nous avons cinq tables de production qui ont la particularité d’être équipées de perches tournantes nous permettant de sortir les huîtres au dessus de l’eau, les exposant au soleil et au vent, et produire ainsi des huîtres EXONDÉES.

EXONDÉES, quésaco ?

Ce sont des huîtres très charnues dites SPECIALES, à chair ferme et au gout iodé légèrement sucré avec des notes de noisette.

Pour obtenir une très belle qualité d’huîtres, nous sortons manuellement les huîtres de l’eau une fois par semaine pour les stimuler. Les huîtres se ferment, se musclent et vont se remplir en chair. En quelque sorte, ELLES FONT DU SPORT ! Et cela pendant les deux années du cycle de production.

Nées dans l’étang

Nous captons les larves d’huître qui naissent chaque été dans l’étang et nous produisons ainsi notre propre NAISSAIN. C’est une pratique encore très rare sur l’étang de Thau où le naissain vient en quasi-totalité de l’Atlantique.

Une méthode artisanale douce

Notre méthode, peu intensive, avec des densités faibles permet une meilleure alimentation des huîtres.

Le travail manuel lors de la récolte et du nettoyage des huîtres est privilégié, évitant ainsi un stress trop important du coquillage.

Commandes du Nouvel An

Afin de vous garantir une livraison à temps, pensez à valider vos commandes de la Saint Sylvestre avant le mercredi 27 décembre à 20h pour une livraison effectuée au plus tard le vendredi 29 décembre !

La dégustation est fermée pour l'hiver

Nous ré-ouvrons à partir du 31 mars 2024. Inscrivez-vous pour rester informé